envelopemairie@cornimont.fr phone03.29.24.11.13

Edifié au début des années 50, la statue Notre Dame de la Paix est l'un des plus beaux monuments religieux des Hautes-Vosges. Son origine remonte à 1940 lorsque le chanoine Eugène BIHR fait le vœu avec la paroisse d'élever une statue à la Vierge si Cornimont est épargnée par la guerre. Il passe commande à la Fonderie d'Art de Vaucouleurs d'une statue analogue à celle de Sion (en Meurthe et Moselle). Il faut croire que cette idée fut couronnée de succès car Cornimont a connu peu de destructions au cours du conflit. Après-guerre, les counehets ont bâti eux-mêmes un monument pour ériger la statue. La réalisation est impressionnante (7,20 mètres et 12 tonnes pour la statue et 25 mètres avec le socle). Elle fut inaugurée en 1952 devant une foule innombrable.

La cérémonie de bénédiction solennelle du monument votif à la sainte vierge, honorée dans la paroisse sous le titre de Notre Dame de la Paix, s’est déroulée le dimanche 14 septembre 1952 à 15 heures, devant une assistance nombreuse.

Préservé tout au long des décennies écoulées, ce monument nécessite cependant des travaux d’entretien notamment au niveau de son socle. Un échafaudage sera mis en place dès le retour des beaux jours, après tout risque de gelées. La statue sera également repeinte. Le système d’éclairage solaire vétuste sera entièrement remplacé par un nouvel équipement photovoltaïque.

 

Futures illuminations Notre Dame de la Paix. Crédit photo Claude NOËL

Futures illuminations de Notre de la Paix 
Crédit photo : Claude NOËL

 

Site Notre Dame de la Paix

Site de Notre Dame de la Paix

 

Dans le cadre de l’action « Chemin de Mémoire et de Citoyenneté » portée avec le collègue Hubert Curien, et suite à la réhabilitation du site de Notre Dame de la Paix et du monument du Haut du Faing, la municipalité souhaite rendre le chemin du 6ème RTM plus lisible.

Un sentier piétonnier sera créé avec une signalétique spécifique sur le secteur du Haut du Faing pour identifier les faits marquants des combats. Le sentier emprunté par les déportés lors de l’exode de novembre 1944 ainsi que les hauts lieux stratégiques des combats du Haut du Faing seront identifiés à l’aide de panneaux d’information.

Cette action permettra une meilleure connaissance des événements qui ont fait l’Histoire de Cornimont à tous ceux qui fréquentent nos chemins de randonnée menant à ce lieu historique.